Hunt Test

But de l’épreuvePrincipes de baseDéroulementCritères des épreuvesJugementConclusion

Les épreuves de chasse « Hunt Test » sont relativement nouvelles au Canada. En fait, de 1995 à 1997, j’ai été membre du comité national du « Hunting Test Committee » pour l’établissement des règlements d’épreuves pour épagneuls de chasse, « Hunt Test Rules and Regulations for all Sporting Spaniels » au Club Canin Canadien (CCC / CKC).

Les concours « Field Trial » sont des événements hautement compétitifs, qui ont pour but l’évaluation des chiens qui y participent, en comparant leur performance. Les participants concourent l’un contre l’autre en vue d’obtenir l’une des quatre premières positions. Un seul gagnant sera déclaré. Les épreuves « Hunt Test » tant qu’à eux sont différentes et visent d’autres objectifs. Les chiens inscrits aux « Hunt Test » sont plutôt évalués en fonction de leur accomplissement selon un standard prédéterminé et la catégorie dans laquelle ils sont inscrits. Lorsque le chien est présenté dans sa catégorie, les juges décideront si le chien a réussi ou s’il a échoué selon sa performance. Chaque titre convoité implique la réussite du pointage de qualification, d’un nombre de deux à trois épreuves dans la catégorie du niveau.

Les « Hunt Test » et leur standard d’accomplissement pour les diverses catégories / classes sont conçus de manière à reproduire approximativement les situations et conditions rencontrées lors d’une journée de chasse spécifique pour ce type de chien de chasse. C’est pour cela que l’on les qualifie d’épreuves de chasse pratique. Évidemment, les « Hunt Test », comme toute autre épreuve, ne pourront jamais reproduire tout à fait les situations de la chasse.

Photos – Hunt test

Haut

But de l’épreuve

Le but d’une épreuve de chasse est d’évaluer et d’identifier les chiens possédant les qualités de base requises d’un épagneul « leveur ». Une épreuve permet donc d’évaluer les mérites et les habilités des épagneuls au champ et de déterminer s’ils conviennent comme compagnons de chasse.

Principes de base pour l’Épagneul

Un épagneul est un chien de chasse leveur et rapporteur. Son travail consiste d’abord à chercher, trouver et faire lever le gibier, ce qu’il doit s’empresser de faire de façon énergique et avec ardeur. Il doit ensuite rapporter le gibier. Pour ce faire, il doit être en mesure de bien « marquer » l’endroit où le gibier est tombé, de persévérer dans la récupération du gibier blessé et rapporter promptement dans la main.

La quête et la découverte du gibier sont ses principales fonctions et il doit absolument travailler à portée de tir. Cette dernière exigence et celle de la transition de chien de chasse à chien rapporteur demandent une très grande discipline. En conséquence, inculquer par le dressage les qualités de contrôle, d’immobilité et de réceptivité, est d’une importance capitale.

Si la quête et la découverte du gibier sont prioritaires, les habilités naturelles sont nettement les plus importantes, avec notamment, le nez et l’intelligence. Les qualités naturelles avec celles développées par le dressage produisent des chiens performants.

Haut

Déroulement des épreuves

Les épreuves de chasse « Hunt Test » sont organisées par des associations, des clubs régionaux, provinciaux, et des clubs de race accrédités, sous le patronage du Club Canin Canadien – CCC que l’on désigne comme « Hunt Test » licenciés. Ceux-ci sont ouverts à tous les chiens de race pure de la classe des épagneuls de chasses « sporting spaniel » inscrits à un livre d’origine officiellement reconnue par le CCC. Des épreuves de chasse « Hunt Test » similaires sont aussi existantes aux États Unis et sous le patronage du Club Canin Américain (AKC).

Les associations ou clubs peuvent organiser des épreuves « Hunt Test » toutes sur gibier tiré, ceci étant dû au manque de temps, d’espace et de gibier sauvage. Ces épreuves sont exécutées sur un ou des parcours préétablis et délimités en utilisant des oiseaux d’élevages précédemment lâchés « plantés » au champ et aussi lancés à l’eau de façon à simuler artificiellement une situation de chasse. Les « Hunt Test » se disputent généralement sur le pigeon ou la perdrix bartavelle ou le faisan dépendamment de la catégorie, de la classe ou du niveau.

Il existe quatre catégories ou classes régulières officielles possibles dans les « Hunt Test » pour épagneuls. Les chiens y sont répartis en quatre catégories selon leur habilité, et non leur âge. Les chiens ne concourent pas l’un contre l’autre; leur performance est évaluée individuellement selon des critères précis.

Critères des épreuves de chasse selon leur catégorie

Haut

Niveau travail – « Working Test » – (W.S.)

Un épagneul de travail doit montrer de façon intéressante un désir de chasser avec enthousiasme, et démontrer une habilité au rapport. Les chiens ne doivent montrer aucune crainte face au terrain et au couvert, répondre assez bien aux commandements du sifflet, de la voix et de la main, et travailler à une distance raisonnable du manieur. L’épagneul de travail doit trouver, faire lever et rapporter deux oiseaux sur terre. L’immobilité n’est pas requise. De plus, il doit effectuer un rapport à l’eau en nageant une distance minimale de 20 mètres et maximale de 40 mètres. Le chien doit rapporter l’oiseau à moins d’un mètre du manieur. À l’épreuve à l’eau, le chien peut demeurer en laisse jusqu’à ce qu’il soit envoyé au rapport, à la demande du juge. Les chiens qui ont peur du coup de feu ou qui ne montrent aucun intérêt à chasser doivent être disqualifiés puisque c’est un comportement inacceptable.

Afin d’être enregistré auprès du CCC comme Épagneul de travail et avoir le titre d’Épagneul de travail (W.S.), un chien doit avoir obtenu un pointage de qualification dans deux épreuves de chasse approuvées pour épagneuls de travail sous au moins deux paires de juges différents. Après l’obtention du titre, le chien sera identifié dans les registres du CCC comme Épagneul de travail et portera le suffixe W.S. Le CCC remettra alors au propriétaire du chien un certificat d’Épagneul de travail (W.S.).

Niveau junior – « Junior Hunt Test » – (J.H.)

Un épagneul de chasse junior doit montrer toutes les particularités d’un épagneul de travail. En plus, le chien doit faire preuve de courage face à tout type de couvert, et montrer un patron de quête bien défini ainsi qu’un désir intense de chasser tout en demeurant à portée de tir. L’épagneul de chasse junior doit trouver, faire lever et rapporter deux oiseaux. L’immobilité à l’envol et au coup de feu n’est pas requise, toutefois le chien ne doit pas poursuivre l’oiseau et doit être sous contrôle. Le chien doit effectuer un rapport à l’eau par vent de côté en nageant une distance minimale de 25 mètres et maximale de 50 mètres. Tous les oiseaux doivent être rapportés dans la main. Pour le rapport à l’eau, le chien doit être immobile sur la berge en attendant d’être envoyé, à la demande du juge.

Afin d’être enregistré auprès du CCC comme Épagneul de chasse junior et avoir le titre d’Épagneul de chasse junior (J.H.), un chien doit avoir obtenu un pointage de qualification dans trois épreuves de chasse approuvées pour épagneuls de chasse junior sous au moins deux paires de juges différents. Si le chien a déjà été enregistré auprès du CCC comme Épagneul de travail, le chien sera enregistré comme Épagneul de chasse junior après avoir obtenu un pointage de qualification dans deux épreuves de chasse approuvées pour épagneuls de chasse junior sous au moins deux paires de juges différents. Après l’obtention du titre, le chien sera identifié dans les registres du CCC comme Épagneul de chasse junior et portera le suffixe J.H. Le CCC remettra au propriétaire du chien un certificat d’Épagneul de chasse junior (J.H.).

Niveau senior – « Senior Hunt Test » – (S.H.)

Un épagneul de chasse senior doit montrer toutes les particularités d’un épagneul de chasse junior. À ce niveau, le chien doit montrer un patron de quête très raffiné en couvrant le terrain de façon intense et naturelle. Le chien doit être immobile à l’envol et au coup de feu ainsi que sur la berge (pour le rapport à l’eau). Le chien doit démontrer qu’il se sert du vent pour localiser l’oiseau. Le chien doit faire lever l’oiseau sans encouragement de la part du manieur. L’épagneul de chasse senior doit trouver et faire lever trois oiseaux et effectuer au moins deux rapports sur terre. Il doit aussi compléter un rapport à l’eau par vent de dos ou de côté en nageant une distance minimale de 50 mètres et maximale de 75 mètres. Il doit compléter deux rapports simples à l’aveuglette (single blind retrieves) avec vent de dos ou de côté, un rapport sur terre à une distance minimale de 50 mètres et maximale de 75 mètres et un rapport à l’eau en nageant une distance minimale de 30 mètres et maximale de 50 mètres. Le chien doit être envoyé seulement à la demande du juge et les oiseaux doivent être rapportés dans la main.

Afin d’être enregistré auprès du CCC comme Épagneul de chasse senior et avoir le titre d’Épagneul de chasse senior (S.H.), un chien doit avoir obtenu un pointage de qualification dans trois épreuves de chasse approuvées pour épagneuls de chasse senior sous au moins deux paires de juges différents. Si le chien a déjà été enregistré auprès du CCC comme Épagneul de chasse junior, le chien sera enregistré comme Épagneul de chasse senior après avoir obtenu un pointage de qualification dans deux épreuves de chasse approuvées pour épagneuls de chasse senior sous au moins deux paires de juges différents. Après l’obtention du titre, le chien sera identifié dans les registres du CCC comme Épagneul de chasse senior et portera le suffixe S.H. Le CCC remettra au propriétaire du chien un certificat d’Épagneul de chasse senior (S.H.).

Niveau maître – « Master Hunt Test » – (M.H.)

Un épagneul de chasse maître doit non seulement montrer toutes les belles particularités d’un épagneul de chasse senior mais être capable de chasser à côté et en même temps qu’un autre chien soit (en paires) et honorer l’autre chien (immobilité à l’envol et au coup de feu lorsque l’autre chien effectue un rapport). Le chien doit faire preuve d’intelligence dans l’utilisation de son vent, montrer son habilité à pister, être prêt à affronter tout type de couvert et de terrain et être sous contrôle en tout temps. Interférer avec l’autre chien et chasser hors contrôle sont des fautes passibles de disqualification. Pour des raisons de sécurité, une ligne de marche doit séparer les deux champs où chacun des chiens concourra. L’épagneul de chasse maître doit trouver et faire lever trois oiseaux et effectuer au moins deux rapports. Tous les oiseaux abattus doivent être rapportés. Il doit aussi être en mesure d’effectuer un rapport à l’eau par vent de dos ou de côté en nageant une distance minimale de 50 mètres et maximale de 75 mètres. Le chien doit compléter un rapport à l’aveuglette sur terre (blind land retrieve) par vent de dos à une distance minimale de 75 mètres et maximale de 100 mètres ainsi qu’un rapport à l’aveuglette à l’eau (blind water retrieve) par vent de dos en nageant une distance minimale de 35 mètres et maximale de 50 mètres. De plus, le chien doit compléter un rapport double. Il doit être mis au « HUP » à environ 10 mètres du bord de l’eau. Un coup de feu est tiré et le premier oiseau est lancé dans le couvert, sur terre, à une distance minimale de 50 mètres et maximale de 75 mètres. Un autre coup de feu est tiré et un deuxième oiseau est lancé à l’eau à une distance minimale de 35 mètres et maximale de 50 mètres. Un minimum de cinq appelants, ancrés séparément, doit se trouver dans l’eau à proximité de la ligne à suivre. À la demande du juge, le chien est envoyé. Le manieur décide du rapport à compléter en premier. Tous les rapports doivent être complétés et les oiseaux doivent être rapportés dans la main.

Afin d’être enregistré auprès du CCC comme Épagneul de chasse maître et avoir le titre d’Épagneul de chasse maître (M.H.), un chien doit avoir obtenu un pointage de qualification dans trois épreuves de chasse approuvées pour épagneuls de chasse maître sous au moins deux paires de juges différents. Après l’obtention du titre, le chien sera identifié dans les registres du CCC comme Épagneul de chasse maître et portera le suffixe M.H. Le CCC remettra au propriétaire du chien un certificat d’Épagneul de chasse maître (M.H.).

Haut

Jugement des chiens et des épreuves

Appliquant les principes et critères de base des épreuves de chasse « Hunt Test », les juges doivent baser leur évaluation sur l’observation de la performance et le travail du chien. Respectant une attitude objective et positive dans leur jugement, les juges doivent tenir compte des qualités naturelles du chien et chercher à évaluer les habilités suivantes selon les catégories :

  • Habilité à chasser. – Habilité naturelle, désir, dynamisme (drive), détermination dans sa quête, persévérance et courage face au couvert, intelligence.
  • Habilité à débusquer le gibier. – Odorat et utilisation du vent, sens du gibier, nez, pistage (tracking).
  • Habilité à faire lever le gibier. – Vigueur, dynamisme, immobilité à l’envol et au coup de feu.
  • Habilités développées par le dressage. – Contrôle, habilité et volonté à respecter les commande-ments de la voix, de la main et du sifflet, quête, distance, sagesse dans la façon de procéder.
  • Rapporter le gibier. – Empressement, habilité à marquer, enthousiasme.
  • Délivrer le gibier. – Position, proximité, dans la main.

Les deux juges doivent attribuer un pointage qui s’échelonne de zéro au maximum établi pour chacune des catégories susmentionnées. Les juges doivent évaluer les chiens selon les critères indiqués, tout en tenant compte des styles différents des divers épagneuls leveurs. Ils ne doivent pas les classer en fonction de la performance d’autres chiens.

Afin de calculer le pointage total, les pointages individuels des six catégories d’habilités seront additionnés. Un total de 70 % sera nécessaire pour obtenir un pointage de qualification. Toute catégorie ayant un pointage de moins de 50 % du total alloué pour la catégorie mènera à l’échec. La décision de ne pas attribuer un pointage de qualification doit être prise par les deux juges.

Les exemples suivants, en ordre de sévérité croissante, sont considérés graves et expliquent un pointage de moins de 50 % :

  • Peur du coup de feu
  • Rapport manqué (sur terre ou à l’eau)
  • Bouche dure,hors contrôle et nature vicieuse

Passer à côté d’un oiseau ne mènera pas à une disqualification à moins qu’il soit évident que le chien ne s’intéresse pas au gibier. Un pointage élevé peut inclure des traits tels qu’un nez puissant, une excellente habilité à marquer, et une remise du gibier en douceur et dans la main.

Haut

Conclusion

Comparativement aux concours « Field Trial », les épreuves de chasse « Hunt Test » devraient faire la joie des chasseurs cynophiles. Ils sont conçus en fonction de situations de chasse généralement rencontrées dans une journée de chasse spécifique du type de chien de chasse.

Les épreuves de chasse « Hunt Test » sont populaires pour les spaniels aux États-Unis et pour la plupart des autres types de chiens de chasse parce que :

  • c’est non compétitif et l’esprit de camaraderie y règne ;
  • c’est plaisant et accessible pour tous ;
  • c’est un moyen récréatif pour la saison morte et un entraînement productif pour la saison de chasse à venir ;
  • c’est moins onéreux pour amener un chien à un titre ;
  • il n’y a pas d’anicroche, si votre chien fait le travail il peut se qualifier.

Pour vous encourager sur la possibilité de présenter votre chien aux États-Unis en fonction du degré de difficulté des épreuves « Test », le Club Canin Américain (AKC) enregistre selon les participants, un taux de réussite moyen de 61 % (62 % pour le niveau junior, 65 % pour le niveau senior et 49 % pour le niveau maître).

Entre temps, rappelez-vous qu’un chien est avant tout un auxiliaire qui pourra s’avérer efficace sur le terrain et le gibier. Tout le temps et les efforts que vous aurez consacré au dressage de votre chien, dans le but de rencontrer les divers critères des catégories d’épreuves, vous procureront un compagnon de chasse des plus polyvalents et des plus efficients.

Bon entraînement et beaucoup de plaisir !