Dressage

Cours et services offerts Le dressage Dressage de l’Épagneul Springer Anglais

L’Élevage BOURFIELD dresse et entraîne des chiens de chasse depuis 1988. Malgré que nous soyons spécialisés dans le dressage de chiens leveurs (spécialistes de l’Épagneul Springer Anglais), nous connaissons très bien d’autre type de chien de chasse (leveur, arrêt, courant et rapporteur). Nous travaillons dans le dressage et l’entraînement des chiens pour la chasse au petit gibier et pour la sauvagine (gélinotte huppée, tétras des savanes, bécasse, faisan, canard et lièvre) ainsi, qu’au niveau supérieur pour les compétitions et les épreuves telles que les « Hunt test » et les« Field Trials ».

Notre bagage acquis à travers le dressage et l’entraînement de diverses races de chiens de chasse, des différentes chasses pratiquées ainsi que la diversité des compétitions auxquelles nous avons participé et nos nombreuses assignations à titre de juge, nous ont forgé de solides connaissances. Notre expérience a fait notre réputation. En conséquence, depuis plusieurs années, nous donnons de multiples séances d’entraînement de divers types, des séminaires de groupe et des cliniques de dressage au Québec pour divers clubs et différentes races. Notre technique de dressage et sa psychologie ainsi que notre expérience sauront donc répondre à vos attentes.

Il est évident que nous pouvons effectuer le dressage avec ou sans le propriétaire du chien. Notre philosophie cependant est celle d’enseigner et d’entraîner le propriétaire du chien, à lui-même dresser et entraîner correctement et efficacement son chien. Nous nous spécialisons donc dans l’enseignement des propriétaires pour le dressage et l’entraînement de leur propre chien.

Nous vous recommandons fortement d’avoir un chien bien dressé pour votre chasse, c’est l’incontournable condition pour que vous en retiriez de grandes satisfactions. Parce que vous et votre chien le valez bien, offrez-vous le temps d’un dressage adéquat pour votre compagnon et pour vous avec l’assurance d’avoir des résultats. Nous encourageons donc nos clients à venir entraîner avec nous pour faciliter ainsi la transition, le cheminement et le contact du propriétaire avec son chien. Nous ferons tout le nécessaire pour que votre chien devienne le complice apprécié de votre vie et de vos activités de chasseur.

Haut
Album photos

Cours et services offerts

Chez l’ÉLEVAGE BOURFIELD, nous vous proposons et vous offrons les services de dressage et d’aide professionnelle sur mesure répondant parfaitement à la spécificité de vos besoins et de vos objectifs, et qui conviendront à votre disponibilité. De cette façon, votre chien progressera et cheminera à votre rythme. Vous apprendrez aussi vous-même les principes et les techniques de dressage. Cet accomplissement vous apportera une fierté personnelle.

Voici les services polyvalents que nous vous offrons :

  • Cours de dressage et d’obéissance :
    • Traditionnel
    • Au collier de dressage (au besoin)

  • Sessions de cours de dressage privées, personnalisées ou de groupe
  • Sessions de cours d’introduction et/ou plus avancé de dressage pour la chasse pratique
  • Sessions de cours de dressage plus avancé pour le niveau supérieur de la compétition, des épreuves d’« Hunt test » et/ou de « Field trial »
  • Service de consultation et «coaching» personnalisé pour chasse pratique avec chien
  • Séances d’entraînements de votre chien en votre présence et adaptées à vos besoins
  • Service de dressage à la carte et/ou par module, selon vos besoins, vos difficultés et ou votre disponibilité

Notre programme de dressage est simple et logique avec des méthodes d’entraînement qui sont faciles à suivre et qui couvrent différents aspects :

  • l’Obéissance, cours traditionnel (niveau de base à avancé)
  • les Commandements (verbaux, visuels par geste et au sifflet)
  • technique de Dressage au collier de dressage (au besoin)
  • la Quête
  • Introduction aux oiseaux
  • l’Introduction au coup de feu
  • le Rapport (débutant, simple, double et multiples)
  • le Rapport forcé « force fetching »
  • le Rapport à l’aveuglette « blind retrieve »
  • le Rapport à l’eau (débutant à avancé)
  • l’Immobilité / sagesse « streadiness »
  • le Pistage « tracking »

Haut

Le dressage

Le dressage est le fait d’éduquer votre chien en vue de l’habituer à faire ce que vous attendez de lui, et non simplement d’imposer vos envies. L’entraînement est en fait le synonyme d’une éducation générale, soit le processus d’apprentissage sans que ce soit des leçons formelles. Ainsi, sans être des leçons spécifiques; on peut dresser et apprendre au chien certaines notions sans aucune pression ni formalité, tout simplement par et lors de contacts journaliers que vous avez avec votre chien.

Vous devrez composer en tenant compte de vos besoins et de la personnalité de votre chien. Éduquer, c’est prévoir. C’est définir des objectifs à atteindre et situer les paliers à franchir. Dresser un chien demande de la patience, de la psychologie, de la réflexion et l’envie de canaliser plutôt que de contraindre. Les qualités d’un bon dresseur sont le calme, la patience, la fermeté, la douceur et un sens aigu de l’observation de l’élève. Un dressage réussi sera donc le fruit d’un travail réfléchi basé sur l’observation et le respect de la personnalité de votre compagnon. Pour ce faire, certains principes et règles doivent être observés. Le tout s’explique en fait de par la définition de ceux-ci :

  • Psychologie : l’ensemble des manières de penser et d’agir, peut se concevoir du point de vue méthodologique.
  • Principe : règle générale théorique qui guide la conduite, les lois générales non démontrées mais vérifiées expérimentalement.
  • Règle : principe de conduite, principe qui dirige l’enseignement d’une technique.

Le dressage et l’entraînement ne pourront pas apporter des qualités naturelles à votre chien mais plutôt les mettront en évidence. En fait, l’objectif de l’entraînement est d’obtenir un contrôle alors qu’en même temps vous développez et encouragez les qualités naturelles de votre chien de chasse. Du même fait, les qualités naturelles d’un chien ne sont utiles que si elles sont accompagnées par un certain degré de contrôle. Ce qui fait le travail d’équipe entre le chien et le maître.

La réalisation du dressage d’un chien pour la chasse comprend de façon générale deux facettes. Une éducation d’obéissance générale de base « yard work » et un dressage théorique, qui sera transposé en un travail au champ « field work ». Ce dernier, tout en développant les aptitudes du chien, vous servira pour la chasse. Par contre, il faut distinguer les séances de travail des séances d’obéissance. Le travail « field work » doit toujours être joyeux dans des environnements variés. L’obéissance « yard work » sera acquise chez soi, en ville, avant d’être associée au travail lui-même.

Le dressage d’un chien pour la chasse comprend aussi un débourrage c’est à dire, une découverte pour le chien d’un nouveau plaisir et l’occasion de déclarer son goût et son désir pour la chasse. Par la suite, suivra son entraînement qui en fera un compagnon utile, agréable et appréciable.

Le dressage d’un chien de chasse est aussi un travail de temps avec certaines étapes, des procédures et une psychologie à respecter pour obtenir un bon résultat. Il est important de comprendre que les étapes et les phases de son entraînement doivent être progressives. Chacune d’elles amenant successivement un plus grand degré de difficultés à résoudre qui l’amèneront à cheminer vers le raffinement et la perfection.

Il existe beaucoup d’écoles de pensée et de questions quant à savoir à quel âge on devrait débuter le dressage de son chien, quelle sorte d’entraînement et quelle fréquence adopter. Malgré le fait que l’entraînement d’un chien puisse être semblable à celui d’un autre, tous les chiens sont différents les uns des autres, et ce, même pour les chiens de même race, de même lignée et de même portée. Ils ont chacun une personnalité qui leur est propre. Ils diffèrent en tempérament, motivation, intelligence, et taux de maturité. Ainsi, une cédule d’entraînement prédéterminée et stricte en temps et périodes serait irraisonnable et tout à fait catastrophique pour le chien, avec un grand risque de le détruire.

Par contre, il faut prendre correctement avantage de la vraie capacité mentale du chiot, ce qui accélère l’entraînement, mais en se limitant et en considérant la part d’immaturité du chiot. Généralement, le chiot qui débute lentement, entraîné et traité avec patience, débourrera inévitablement et rattrapera le temps perdu. Il présentera aussi l’avantage d’être stable.

À l’achat d’un chiot de l’Élevage Bourfield, vous recevrez un carnet de travail et un programme d’exercice pour votre futur chien de chasse. Évidemment, plus le chien provient d’une bonne lignée de travail (de chasse – field bred), plus il démontrera de l’intelligence, plus il sera facile à dresser et plus il assimilera le dressage. Par contre, un minimum de dressage est tout de même nécessaire et n’oubliez pas que tout le temps et les efforts que vous consacrerez au dressage de votre chien, vous procureront un compagnon de chasse des plus versatile et des plus efficace.

Haut

Dressage de l’Épagneul Springer Anglais

L’épagneul springer anglais est un chien intelligent, souple de caractère, joueur, doux et sympathique. À cause de ses qualités naturelles de chasseur et sa facilité au rapport, le Springer de lignée de chasse n’est pas difficile à dresser. Il convient au chasseur sans grande expérience du dressage, qui manierait avec moins d’aisance.

Pour la réussite du dressage, la complicité est certainement la condition la plus importante. Cette complicité, expression de confiance mutuelle, se développera petit à petit dès les premières heures de contact entre l’homme et le chien et sera maintenue par des contacts soutenus avec son maître, à la maison et sur le terrain. Apprenez-lui dès son plus jeune âge ce que vous attendez de lui. Vous en ferez un expert en la matière.

L’épagneul a une tendance naturelle à quêter et à chasser à l’avant et de chaque côté de son maître. Par contre, ce qui est naturel ne veut pas dire automatique et méthodique. Il faut à cet effet un entraînement pour obtenir une quête adéquate. Il comprendra vite où se trouve son domaine de prédilection. Il apprendra son métier très jeune pour la plus grande joie de son maître. Mis à bon vent dans de grandes herbes, vous le verrez vite croiser naturellement. Ainsi, par la suite, grâce à cet entraînement, il sera possible par des commandements préférablement visuels (par geste), sinon au sifflet ou verbaux mais, le plus discrètement possible; de contrôler et diriger facilement le chien dans sa quête.

Une fois l’obéissance et la complicité obtenues par une éducation sérieuse et bien pensée, il faudra passer au stade du dressage proprement dit. Sans mise en situation, les leçons ne serviront pas à grand-chose pour former le chien pour la chasse. Le maître doit mettre son chien en situation autant que possible, et ce, toujours de façon planifiée et contrôlée. Ce qui permettra au chien de se familiariser avec une multitude de situations, de terrains et de comportements différents du gibier. La mise en situation et le contact avec les oiseaux, qui représente le véritable apprentissage du chien, lui donneront la possibilité de peaufiner son éducation.

Son dressage de chasse ne pose pas vraiment de problèmes, mais le Springer est un leveur de gibier, il convient donc de contrôler la distance, ou plutôt la longueur de quête, sous peine de ne tirer aucun gibier. Il faudra donc simplement lui faire comprendre quelle distance utile doit le séparer de son maître, donc de connaître les limites de sa quête. L’obéissance sera la clé de voûte de la réussite de son dressage. Elle l’empêchera de s’éloigner de son maître face à un gibier trop entraînant ou de partir hors de portée, hors de toute raison. Ne tolérez jamais que sa passion du gibier domine son obéissance.

Son rapport naturel devra être encouragé pour devenir indéfectible avec toujours un bon degré de contrôle. Si l’homme se sert du chien pour parvenir à ses fins, on peut aussi bien dire que le chien ayant compris qu’il ne peut capturer le gibier sans l’aide du chasseur, se sert aussi de l’homme afin que ce dernier « parachève son ouvrage ».

Ainsi, à vous de bien dresser votre chien afin d’en exploiter et d’en tirer le maximum de service et plaisir, qu’il soit toujours prêt à vous donner avec grande joie. Travaillez la belle collaboration qu’il établira avec vous sur le terrain et vous aurez le meilleur complice avec la joie de chasser.

Bon dressage, bons entraînements et bonne chasse !

Haut